Les Mercredis de la Société académique de l'Aube

Conferentie ,  Cultureel ,  Religieus in Troyes
  • A 15h le 4 mai 2016

    Conférences publiques de la Société académique de l’Aube relatives à la commémoration du centenaire de la Grande Guerre

    Salle des séances de la Société, Pavillon Audiffred
    (Entrée par le jardin du Musée Saint-Loup, face au portail nord de la cathédrale)

    Conférences sur les incidences de la guerre de 1914-1918 dans l’Aube

    Le monument aux morts de Rumilly-lès-Vaudes
    Par Jean Daunay, membre résidant
    En 1922, Rumilly érige en l’honneur de ses 26 enfants morts pour la patrie, et pour qu’ils ne soient point oubliés, un monument commémoratif. La proposition de Chirey de Bar-sur-Seine n’ayant pas été retenue c’est à Ménétrier, sculpteur à Châtillon, qu’il est fait appel. Pour une œuvre d’un coût de 8 000 francs, avec une participation de l’État de 3 000 francs, le surplus, couvert par une souscription publique.
    Une question se pose, un ministre ayant émis des réserves sur le lieu d’implantation du monument. Fallait-il, ou pas, qu’il soit érigé devant le Manoir classé sur la liste des Monuments historiques depuis 1904 ? Du fait que le Manoir abritait la mairie et qu’il symbolisait ainsi l’autorité municipale, le ministre donna son accord. C’est donc devant la mairie officielle de Rumilly que s’élève le monument aux morts, presque à l’ombre, aujourd’hui, d’un platane centenaire.

    Le monument aux morts de Sainte-Savine
    Par Jean-Louis Humbert, membre résidant
    En 1922, la municipalité savinienne, dirigée par Raymond Berniolle, utilise le monument du Souvenir d’inspiration pacifiste, érigé dans le cimetière en 1897, pour honorer les morts de la Grande Guerre. Ce réemploi permet de ménager les finances communales en des lendemains de guerre difficiles, alors que Sainte-Savine et La Rivière-de-Corps ne bénéficient pas, comme la commune de Bayel, de l’appui d’un mécène. Le monument est inauguré le 12 novembre 1922 en présence d’une foule considérable. Il porte le nom des 222 Saviniens et 19 Ribocortains disparus pendant la Grande Guerre.

    Le monument aux morts de Le Chêne
    Par Christian Gaillard, membre résidant
    Après la Grande Guerre, le mémorial de la famille Delatour, érigé en 1862 dans le cimetière à la mémoire de deux de ses membres décédés des suites des campagnes menées par Napoléon III en Italie, est légué à la commune de Le Chêne par les héritiers. D’une hauteur de cinq mètres, il est constitué d’un socle carré sur lequel repose un obélisque sculpté, surmonté d’une croix. La municipalité réapproprie le monument en faisant encastrer dans le socle des plaques de marbre noir sur lesquelles sont gravés les noms des Delatour, des morts de la guerre de 1870-1871 et des morts de 1914-1918.

    Entrée libre
    Salles des séances de la Société académique de l’Aube
    1, rue Chrestien de Troyes

    Crédits de l'image : Société académique.
Beoordeling toevoegen

Schrijf uw beoordeling over Les Mercredis De La Société Académique De L'aube :

  • Verschrikkelijk
  • Slecht
  • Gemiddelde
  • Goed
  • Uitstekend
Er zijn nog geen reacties op Les Mercredis De La Société Académique De L'aube, schrijf als eerste een verlaten !